Fréquentation en hausse pour le Futuroscope

La nouvelle attraction-phare « La Machine à Voyager dans le Temps », qui met en scène les Lapins Crétins, dope l’attractivité du Futuroscope, 2ème parc d’attractions en France par le chiffre d’affaires. La fréquentation est en hausse de plus de 20% depuis le début de la saison 2014. Cette croissance, qui se vérifie sur le début des vacances d’avril, fait suite à des vacances de février très porteuses, permettant au parc de vivre ses plus belles vacances d’hiver depuis 2000.

Depuis la réouverture du parc, en février dernier, la fréquentation connait une croissance de plus de 20%, soit près de 50 000 visiteurs supplémentaires par rapport à l’an passé, sur la même période. Une croissance tirée par la nouveauté, 44% des visiteurs reconnaissent être venus pour découvrir en premier lieu la nouvelle attraction des Lapins crétins, et indéniablement par l’attractivité des personnages d’Ubisoft dont le succès dépasse aujourd’hui largement l’univers des jeux vidéo.

Le court séjour est en plein boom, +30%, en particulier sur la clientèle francilienne, et le chiffre d’affaires confirme cette embellie, avec une progression de 25% depuis le lancement de saison, les visiteurs étant plus enclins à décompresser en famille et à dépenser sur place, notamment dans les boutiques et les restaurants du site.

Un public sensible à la nouveauté
« La notoriété et l’humour décalé des facétieux personnages des Lapins Crétins que l’on retrouve dans l’animation imaginée par les équipes créatives du Futuroscope et d’Ubisoft, a permis de créer une attraction originale et intergénérationnelle, qui plait énormément. L’attraction est déjà sur le podium des animations préférées des visiteurs », souligne Dominique Hummel, Président du Directoire du Futuroscope. « Si vous rajoutez à cela l’univers technologique inédit, mêlant 3D, effets sensoriels et mouvements des décors, le tout devient bluffant. Le bouche-à-oreilles fait le reste. Ce succès nous incite à poursuivre toujours davantage notre politique d’innovation basée sur une offre renouvelée et interactive ».

Internet, premier canal de vente et puissant potentiel d’attractivité
Cette dynamique s’accompagne d’un impact jamais atteint de la communication digitale, plus que jamais au cœur de la stratégie de communication du parc, de surcroit en parfaite affinité avec l’univers des Lapins Crétins. Cela se traduit dans les faits par une communication virale optimisée : 37% des visiteurs déclarent être venus après avoir vu sur le web une publicité dédiée contre 18% l’an passé. Conséquence directe : le site internet du Futuroscope est aujourd’hui devenu le premier canal de vente et notez que 50% des billets individuels sont vendus sur internet.

Lauréat du Top Com d’or du meilleur site internet e-commerce en 2013 et plus récemment du Travel d’Or dans le domaine très concurrentiel des parcs de loisirs, le site web du Futuroscope confirme sa capacité d’attractivité et d’incitation à la visite, notamment en raison des offres tarifaires en ligne.

Source : Futuroscope


Partager sur Google+