Vulcania détaille sa programmation estivale 2016

Après un très bon début de saison, Vulcania aborde l’été avec optimisme et prépare de nouvelles surprises pour ses visiteurs. Le parc Vulcania en Auvergne propose une vingtaine d’animations pour partir en exploration à la découverte des volcans et de la planète Terre. Pour la période estivale, un programme complémentaire vient enrichir une visite déjà bien complète. « Nous portons une grande attention à ce programme estival car, comme nos nouveautés de l’année, il participe pleinement à la satisfaction de nos visiteurs et au succès de la saison », précise Brice Hortefeux, Président de Vulcania. L’été, le parc accueille près de la moitié de sa fréquentation annuelle et il représente donc un enjeu majeur. « Pour cet été 2016, nous allons proposer à nos visiteurs encore plus de surprises basées sur le spectacle et l’expérience », détaille Grégory Mouilleseaux, Directeur du parc.

Devenu un incontournable à Vulcania, le « Défi des Sciences » reprend du service. Ce spectacle, façon théâtre de rue, est présenté sous la forme de challenges avec de nombreux défis à relever pour un public toujours plus nombreux et enthousiaste. « Face au succès rencontré lors des soirées de l’été 2015, nous proposerons également quotidiennement cette année le spectacle « Expériences c’est Show ! » animé par l’étrange professeur Yapadrisk », précise le Directeur du parc. Ces deux animations orchestrées par les animateurs de Vulcania font partie des best-of de l’été et mélangent, interactivité avec le public, humour, expériences folles et biens d’autres surprises pour faire de la science un spectacle à partager en famille.

« Les soirées de l’été innovent également avec un tout nouveau spectacle : « Yapadrisk et la flamme des volcans ». Installé autour du Geyser, le public va partager la passion du professeur Yapadrisk pour les volcans. Le point d’orgue des soirées estivales, « Dragon Time », notre spectacle pyrotechnique très apprécié de nos visiteurs, va lui aussi évoluer cet été », détaille Brice Hortefeux. Nouvel emplacement avec la Chaîne des Puys en fond de scène, nouveau décor et nouvelle mise en scène… Dès la tombée de la nuit, avec « Dragon Time », Vulcania va embraser le ciel d’Auvergne pour le plus grand bonheur des visiteurs du parc. Ces Soirées de l’été, nouvelle formule, sont proposées tous les mercredis du 27 juillet au 24 août et les mardis 2, 9 et 16 août. Dès 18h00, le parc passe ainsi en mode soirée avec, comme l’été dernier, les présentations de rapaces en vol libre qui font écho à l’animation « Premier envol », du théâtre de rue avec des personnages « volcaniques », l’initiation de Pitoufeu à la magie et bien sûr l’accès à toutes les animations jusqu’à 21h30. « Ce programme est accessible sans supplément aux visiteurs du jour déjà munis d’un billet. Pour ceux qui connaissent déjà le parc mais pas encore nos soirées, nous proposons un tarif spécial à partir de 18h00 », précise Grégory Mouilleseaux.

L’été c’est aussi le temps des expositions. En partenariat avec le « Rendez-vous du Carnet de voyage de Clermont-Ferrand », le lauréat 2015 du prix Vulcania, Yann Beaujouan, expose son carnet de voyage sur l'île de la Réunion. Exposition phare de cet été 2016, après les jardins du Palais Royal, Une pierre dans mon jardin de l’artiste auvergnat Thierry Courtadon s’installe au sein du parc pour une expérience n°2. « Ambassadeur, tout comme Vulcania, de la candidature de la Chaîne des Puys, faille de Limagne au patrimoine mondial de l’UNESCO, Thierry Courtadon expose des œuvres sculptées dans de la pierre de lave, symbolique de l’identité volcanique de l’Auvergne », précise Brice Hortefeux.

« C’est une autre façon pour nous d’apporter notre soutien à cette candidature dont nous espérons qu’elle aura prochainement une issue positive. Cette exposition de Thierry est aussi symbolique de ce qu’est Vulcania et de notre volonté de proposer à nos visiteurs les multiples facettes de cette histoire qui nous lie au volcans », souligne le nouveau Président de Vulcania.

Source : Vulcania


Partager sur Google+