Le Futuroscope se mobilise pour « Les Yeux Grands Fermés »

À l’occasion du 10ème anniversaire de l’animation citoyenne « Les Yeux Grands Fermés », le Futuroscope s’associe à Streetlab, filiale de l’Institut de la Vision, pour sensibiliser les visiteurs aux pathologies oculaires.

Des animations inédites
Le Futuroscope, en association avec Streetlab et l’Institut de la Vision, proposera à partir du 20 juillet des animations en pré et post-show du parcours dans le noir « Les Yeux Grands Fermés », animation sensorielle qui plonge les visiteurs dans l’univers quotidien d’un non-voyant. Ces différentes expériences ont pour objectifs de sensibiliser le public aux pathologies oculaires invalidantes telles que la dégénérescence maculaire liée à l’âge, la rétinopathie pigmentaire ou encore, la maladie de Stargardt. Cette animation a pour but d’informer sur les avancées de la recherche et les applications en développement. Ces expériences permettront, à l’aide de différents supports, de comprendre l’importance de la vision centrale.

En pré-show de l’animation
Une mini-exposition présentera une bande dessinée à chacun, abordant avec humour une situation illustrant la réalité de la malvoyance :
• Le premier panneau présentera une scène dans les yeux d’une personne malvoyante, en abordant trois pathologies différentes.
• Le second présentera la même scène du point de vue d’une personne valide.
• Enfin, le dernier apportera des informations sur les trois pathologies abordées dans les trois bandes dessinées.

Un dessin animé présenté sur grand écran, d’une durée d’une minute, mettra en scène des grands-parents et leur petit fils, la grand-mère étant atteinte de dégénérescence maculaire liée à l’âge. Il sera également proposé dans cet espace ludo-éducatif, une bande dessinée interactive sous la forme de cartoons avec des jeux et quizz, ainsi qu’une vidéo scientifique en 3D sur l’anatomie de l’œil, et les conséquences des différentes pathologies sur celui-ci.

À la sortie de l’animation
Une vidéo scientifique expliquera les enjeux de la recherche sur les implants rétiniens. Trois activités seront aussi proposées les visiteurs aux pathologies abordées en pré -show :
• Une « Aventure Visuelle » avec un Oculus Rift, un masque de réalité virtuelle, pour sensibiliser à la Rétinite Pigmentaire, consistant en la recherche d’un trésor Aztèque avec un champ de vision réduit.
• Un jeu des sept différences, entre deux images dont une représentant une atteinte de la vision centrale.
• Un jeu de plateforme contrôlé par les yeux, afin de sensibiliser de manière ludique à la vision en mouvement, et aux techniques de rééducation orthoptiques.

Toujours en partenariat avec l’Institut de la Vision, une conférence grand public sur les innovations technologiques appliquées aux pathologies oculaires, rétine artificielle, sera organisée le Jeudi 15 octobre au sein du parc du Futuroscope. Le Professeur Serge Picaud, Directeur de recherche à l’Institut de la Vision, animera cette conférence.

Source : Futuroscope


Partager sur Google+