La Compagnie des Alpes cède La Mer de Sable et Planète Sauvage

Boulogne, le 22 mai 2015, le conseil d ’Administration de la Compagnie des Alpes, réuni sous la présidence de Dominique Marcel, a arrêté les comptes du 1er semestre de l’exercice 2014-2015 du groupe.

Commentant les résultats du 1er semestre, Dominique Marcel a déclaré : « La Compagnie des Alpes réalise un 1er semestre satisfaisant grâce à un bon deuxième trimestre dans les domaines skiables et à un niveau d’activité soutenu dans les destinations de loisirs. Elle confirme ainsi la bonne maîtrise de ses activités, notamment dans les destinations de loisirs, dont le portefeuille, a été recentré conformément à la stratégie annoncée fin 2013. Nous allons poursuivre nos plans d’actions sur nos trois principaux enjeux : retrouver de la croissance en volume dans la montagne, en collaboration avec l’ensemble de notre écosystème, atteindre la « Très Grande Satisfaction » et améliorer le niveau de performance de nos parcs d’attraction historiques et trouver à l’international les moyens d’y développer de manière plus systématique notre modèle sur la base de nos premières expériences ».


Le chiffre d’affaires consolidé du groupe s’élève à 421,1 millions d’euros, en progression de 2,5% à périmètre comparable, par-rapport à la même période de l’exercice précédent. Cette progression s’explique principalement par un bon 1er semestre pour les destinations de loisirs mais aussi par la résilience des domaines skiables sur la quasi-totalité de la saison.

Le chiffre d’affaires des domaines skiables s’établit à 344,4 millions d’euros en légère hausse de +0,6%. Après un début de saison difficile, arrivée tardive de la neige puis météo capricieuse, la tendance s’est inversée grâce à un bon niveau d’activité pendant les vacances d’hiver et à des intersaisons de janvier et de mars en progression sensible.

Le chiffre d’affaires des destinations de loisirs pour le 1er semestre 2014-2015, pro-forma de la cession du Dolfinarium d’Harderwijk et du parc Walibi Sud-Ouest, progresse de 10,9% à 73,4 millions d’euros grâce notamment à l’augmentation de la fréquentation dans un contexte de prix maîtrisé. Cette performance est essentiellement due au succès du « temps fort » Halloween dans l’ensemble des parcs européens du groupe et au renforcement de l’attractivité du Futuroscope, porté notamment par le succès des « Lapins Crétins ».

L’activité développement international à 3,1 millions d’euros, bénéficie de la contribution des contrats de conseil au Japon, au Maroc, en Russie et au Portugal, ainsi que de la 1ère année d’exploitation complète de Grévin Prague.

À périmètre comparable, l’Excédent Brut Opérationnel Métier progresse de 2,8%, taux supérieur au taux de croissance du chiffre d’affaires, soulignant la maîtrise des charges d’exploitation. Les destinations de loisirs poursuivent leur redressement financier : l’EBO diminue sa contribution négative semestrielle de près de 15%, structurellement, plus de 80% du chiffre d’affaires annuel est attendu au second semestre.

Dans un contexte d’activité à des niveaux comparables à n-1, les Domaines skiables stabilisent leur taux de marge sur un an.

La contribution du développement international est en léger retrait du fait notamment de la phase de démarrage des Grévin et de la préparation de l’ouverture de Grévin Séoul en juillet prochain, cut-off semestriel défavorable.

Le résultat opérationnel ressort à 89,8 millions d’euros contre 80,8 millions d’euros sur le 1er semestre de l’exercice précédent soit une progression de 11,1% à périmètre comparable. Cette progression résulte de la plus-value globale dégagée par les opérations d’arbitrage d’actifs réalisées ou en cours, 9,1 millions d’euros. Net des résultats intercalaires des sociétés concernées, l’impact économique des cessions est de 3 millions d’euros. Le pourcentage sur chiffre d’affaires des dotations aux amortissements est stable, en cohérence avec la politique d’investissement du groupe.

Le résultat net part du groupe progresse en conséquence de 15,6% à périmètre comparable pour s’établir à 50,5 millions d’euros, après une hausse de 12,3% sur le 1er semestre de l’exercice précédent.

Le Free Cash-Flow Opérationnel* s’élève à 70,7 millions d’euros, contre 62,7 millions d’euros, à périmètre comparable, lors du 1er semestre de l’exercice précédent, conséquence de l’amélioration de la performance opérationnelle mais également d’un effet timing qui se traduit par une baisse des investissements au semestre. Après impôts et coût de la dette, le Free Cash-Flow s’établit à 31,6 millions d’euros, en progression de près de 16%.

L’endettement net du groupe s’élève à 272 millions d’euros contre 317 millions d’euros en mars 2014, dans un contexte de tombées de cash exceptionnelles de 38 millions d’euros compte tenu des cessions réalisées en janvier dernier. Le ratio dette nette/EBO est en amélioration sensible, à 1,57 contre 1,99 au 31 mars 2014.

Cession de deux parcs : Planète Sauvage et Mer de Sable
La Compagnie des Alpes finalisera début juin la cession de ses parcs Mer de Sable, en région parisienne, et Planète Sauvage, près de Nantes, au groupe Looping, participation de H.I.G Capital France.

Cette opération établit la valeur d’entreprise des deux parcs cédés à près de 15,4 millions d’euros et sera réglée en numéraire. Ces deux parcs ont, au cours de l’exercice 2013-2014, accueilli 570 000 visiteurs, réalisé un chiffre d’affaires de 13,8 millions d’euros, soit 4,5% du chiffre d’affaires, et 3,4% de l’Excédent Brut Opérationnel de la BU destinations de loisirs.

Conformément à la norme IFRS 5, l’impact de la cession a été intégré dans les résultats semestriels.

Comme pour la cession du Dolphinarium d’Harderwijk et du parc Walibi Sud-Ouest à Continental Leisure Projects SARL, lié au groupe Aspro et annoncé en janvier dernier, cette nouvelle cession s’inscrit dans la continuité de la stratégie de recentrage du périmètre des parcs de loisirs annoncé par le Groupe en décembre 2013.

Perspectives 2014-2015
• Dans les domaines skiables, la fin de saison 2014-2015 est en ligne avec l’activité du 1er semestre.
• Dans les destinations de loisirs, le deuxième semestre est bien orienté à ce stade de la saison avec des signaux favorables pour l’ensemble des parcs. Compte tenu du très bon niveau d’activité enregistré au cours de l’exercice précédent et des aléas météorologiques, le groupe confirme son objectif de réaliser sur le deuxième semestre un niveau d’activité en ligne avec le marché.
• Dans le développement international, les principaux événements du prochain semestre seront l’ouverture du parc Sindibad en juin et celle de Grévin Séoul en juillet prochain.

Prochains rendez-vous :
• Chiffre d’affaires des 9 mois de l’exercice 2014-2015 : le jeudi 23 juillet 2015, après Bourse.
• Chiffre d’affaires de l’exercice 2014-2015 : le jeudi 22 octobre 2015, après Bourse.

* Free Cash-Flow Opérationnel : Cash-Flow avant frais financiers et impôts.

Source : Compagnie des Alpes


Partager sur Google+