Résultats et hausse de fréquentation pour Disneyland Paris

Euro Disney S.C.A., société mère d'Euro Disney Associés S.C.A. qui est la société d'exploitation de Disneyland Paris, a présenté le 16 janvier 2015 le chiffre d'affaires consolidé du groupe au titre du premier trimestre de l'exercice 2015, clos le 31 décembre 2014.

Le chiffre d'affaires des activités touristiques est en hausse de 12 % pour s'établir à 341 millions d'euros, reflétant ainsi une hausse des volumes des activités touristiques et de la dépense moyenne par visiteur dans les parcs et les hôtels. Cette progression traduit l'objectif constant du groupe d'améliorer l’offre proposée aux visiteurs et leur satisfaction. De plus, la société revient sur le lancement en janvier du projet de recapitalisation et de réduction de l'endettement du groupe pour un milliard d’euros.


Le chiffre d'affaires généré par les activités touristiques augmente de 12 % pour s'établir à 341,3 millions d'euros, contre 304,9 millions d'euros au titre du premier trimestre de l'exercice précédent.

Le chiffre d'affaires des parcs à thèmes augmente de 14 % pour s'établir à 197,5 millions d'euros, contre 172,9 millions d'euros au titre du premier trimestre de l'exercice précédent, reflétant une hausse de 9 % de la fréquentation des parcs à thèmes et une augmentation de 5 % de la dépense moyenne par visiteur. L'augmentation de la fréquentation des parcs à thèmes s'explique par une hausse du nombre de visiteurs français, britanniques, hollandais et belges. La hausse de la dépense moyenne par visiteur traduit une augmentation des dépenses liées aux entrées, aux marchandises et à la restauration.

Le chiffre d'affaires des hôtels et du Disney Village
augmente de 10 % pour s'établir à 134,8 millions d'euros, contre 122,4 millions d'euros au titre du premier trimestre de l'exercice précédent, reflétant une hausse de 4,6 points du taux d'occupation des hôtels, une augmentation des activités du Disney Village et une hausse de 3 % de la dépense moyenne par chambre. La hausse du taux d'occupation des hôtels s'est traduite par 24 000 nuitées supplémentaires par rapport au premier trimestre de l'exercice précédent, reflétant une augmentation du nombre de visiteurs britanniques et français, ainsi qu'une augmentation des activités de tourisme d'affaires. La hausse de la dépense moyenne par chambre reflète une augmentation du prix moyen des chambres et une augmentation des dépenses en restauration, partiellement compensées par une baisse des dépenses en marchandises.

Les autres revenus sont en baisse de 0,6 million d'euros pour s'établir à 9,0 millions d'euros, contre 9,6 millions d'euros au titre du premier trimestre de l'exercice précédent.

Le chiffre d'affaires généré par les activités de développement immobilier diminue de 1,2 million d'euros pour s'établir à 0,2 million d'euros, contre 1,4 million d'euros au titre du premier trimestre de l'exercice précédent. Cette baisse s'explique par un complément de prix sur une vente de terrain reçu au cours du premier trimestre de l'exercice précédent. Compte tenu de la nature des activités de développement immobilier du groupe, le nombre et l'importance des transactions varient d'une année à l'autre.

Au cours du premier trimestre, les charges d'exploitation ont augmenté par rapport au premier trimestre de l’exercice précédent, reflétant les coûts liés à la hausse des volumes des activités touristiques ainsi que les coûts liés aux nouveaux contenus proposés aux visiteurs et l’augmentation des dépenses en marketing, en ligne avec la stratégie visant à investir dans l’expérience proposée aux visiteurs.

Concernant les résultats, Tom Wolber, Président d'Euro Disney S.A.S., a déclaré : « Ce trimestre, la progression de notre chiffre d'affaires des activités touristiques est encourageante et reflète notamment notre stratégie visant à investir dans la qualité de l'expérience proposée aux visiteurs. Nous observons une hausse de tous nos indicateurs clés, dont la fréquentation, en particulier dans le Parc Walt Disney Studios où nous avons récemment ouvert avec succès l’attraction « Ratatouille : L'Aventure Totalement Toquée de Rémy », ainsi que la dépense par visiteur. Nous restons confiants dans notre stratégie à long terme mais nous sommes encore prudents pour le reste de l'exercice compte tenu de la poursuite du ralentissement économique sur les marchés européens.

L'amélioration de la qualité de l'expérience vécue par nos visiteurs restant notre priorité, nous poursuivons notre programme de rénovation des hôtels au Newport Bay Club et nous prévoyons de lancer cet été un nouveau spectacle s'inspirant du film d'animation Disney à succès « La Reine des Neiges ». Le renforcement de notre structure financière suite au projet de recapitalisation et de réduction de l'endettement du groupe nous permettra de poursuivre nos investissements dans notre destination
».

Événements récents et à venir

Le groupe a reçu une indemnité de 24,5 millions d'euros de The Walt Disney Company (France) S.A.S. dans le cadre de la résiliation d'un bail commercial
Au cours du premier trimestre, le groupe a reçu une indemnité de 24,5 millions d'euros suite à la résiliation anticipée d'un bail commercial signé en 2001 avec Disney Channel France S.A.S. portant sur la location d'espaces professionnels situés dans le Parc Walt Disney Studios. Ce montant a été constaté dans l’état du résultat net en autres produits.

Lancement de la mise en œuvre du projet de recapitalisation et de réduction de l'endettement du groupe
Le 14 janvier 2015, la société a annoncé le lancement de ses augmentations de capital dans le cadre de la mise en œuvre du projet de recapitalisation et de réduction de l'endettement du groupe annoncé le 6 octobre 2014. Ces opérations ont été approuvées par l'assemblée générale des actionnaires de la société le 13 janvier 2015 et ont fait l'objet d'un prospectus pour lequel la société a obtenu un visa de l'Autorité des marchés financiers le 14 janvier 2015.

Le projet de recapitalisation et de réduction de l'endettement du groupe s'élève à approximativement un milliard d'euros et aura pour effet d'améliorer la situation de la trésorerie du groupe, de réduire son endettement et d'augmenter sa liquidité en réduisant les charges financières relatives à sa dette et en reportant l'amortissement d'emprunts. Les opérations envisagées dans le projet de recapitalisation et de réduction de l'endettement du groupe devraient être réalisées dans le courant du premier semestre calendaire 2015.

Disneyland Paris poursuit la célébration de la Balade Printanière en 2015
À compter du mois de mars, Disneyland Paris lancera à nouveau sa saison de printemps pour une durée de trois mois avec des célébrations mettant à l'honneur la nature et le retour de la belle saison. Le Parc Disneyland se transformera en un grand jardin fleuri, animé par des spectacles musicaux originaux pour offrir à nos visiteurs une expérience printanière unique.

Source : Euro Disney S.C.A.


Partager sur Google+