Un chiffre d'affaires en hausse pour la Compagnie des Alpes

La Compagnie des Alpes a publié il y a quelques jours son chiffre d'affaire pour l'exercice 2013-2014, chiffre qui s’établit à 693 millions d'euros, soit une progression de 2,2 % par rapport à l’exercice précédent. Alors qu'il est en baisse pour les domaines skiables avec -1,3 %, ce chiffre est relevé par l'activité des destinations de loisirs qui affiche une progression de 6,3 %.

Au 4ème trimestre, le groupe a réalisé un chiffre d’affaires de 149,1 millions d’euros, en ligne avec ses prévisions.

« Les bons chiffres réalisés dans les destinations de loisirs cette année confirment l’efficacité de la nouvelle stratégie annoncée l’année dernière » a déclaré Dominique Marcel, Président-directeur général de la Compagnie des Alpes. « Cette performance est d’autant plus satisfaisante qu’elle a été continue tout au long de l’exercice, sans nouvelles attractions majeures et dans un contexte économique défavorable. Ce sont les premiers fruits du plan de redressement de cette activité. Cette maîtrise combinée à notre expertise dans l’exploitation de grands domaines skiables nous ouvre des perspectives intéressantes à l’international où nous sommes de plus en plus sollicités ».


Domaines skiables : Consolidation après deux années de croissance
Le chiffre d’affaires annuel 2013-2014 s’élève à 388,6 millions d’euros contre 393,6 millions d’euros pour l’exercice précédent. L’activité des remontées mécaniques est en léger recul de 1,1% après une hausse de 4% sur l’exercice précédent. La recette moyenne par journée-skieur progresse de 2,2%, dans un contexte de hausse de trois points de TVA, le nombre de journées par skieurs recule de 3,3%, après deux années consécutives d’augmentation.

Les ventes foncières se sont élevées à 2,7 millions d’euros contre 3,8 millions d’euros sur la même période de l’année dernière. Au quatrième trimestre, elles ont représenté 1 million d’euros contre 3,3 millions d’euros au 4ème trimestre 2013.

Corrigé de cet effet de base, le chiffre d’affaires du 4ème trimestre à 8,1 millions d’euros est en recul non significatif de 550 milliers d’euros.

Destinations de loisirs : Premiers fruits du plan de redressement
Comme anticipé, le chiffre d’affaires du quatrième trimestre 2014 à 138,9 millions d’euros est en ligne avec le bon chiffre d’affaires du quatrième trimestre 2013, en dépit des très mauvaises conditions météorologiques des mois de juillet et d’août.

Sur l’ensemble de l’exercice, le chiffre d’affaires des destinations de loisirs progresse de 6,3% par rapport à l’exercice précédent à 298,6 millions d’euros. La fréquentation porte la croissance avec une sensible hausse des visiteurs de + 6,9% sur l’ensemble de l’année, dans un contexte de dépense moyenne par visiteur maîtrisée (- 0,3% / n-1) en dépit d’une augmentation de la TVA de trois points en France.

Cette progression est enregistrée dans la quasi-totalité des sites. Elle confirme l’efficacité des nouvelles orientations stratégiques déployées dans le cadre de la recherche de la « Très Grande Satisfaction » des clients : raccourcissement des lignes hiérarchiques, pilotage proactif au niveau local de la politique commerciale, amélioration du parcours client.

Développement international : Poursuite de la croissance organique
Le chiffre d’affaires à l’international à 5,3 millions d’euros sur l’exercice 2013-2014 fait plus que doubler par rapport à l’exercice précédent notamment grâce à de nouveaux contrats d’assistance dans le Caucase (Arkhyz, Elbrus et Veduchi) et à la poursuite du développement de Grévin à l’international.

Le groupe a par ailleurs continué à recevoir des marques d’intérêt pour l’exportation de son savoir-faire à l’international tout au long de l’exercice. Cela s’est notamment traduit par la signature d’un contrat d’assistance avec MacEarth au Japon et le succès de l’appel d’offre auquel participait la Compagnie des Alpes au côté d’Unibail pour la réalisation d’un projet indoor Spirouland dans le cadre de la rénovation du quartier du Heysel en Belgique.

Perspectives
Les bonnes performances d’activité enregistrées par les destinations de loisirs au cours de l’exercice 2013-2014 se traduiront dans les marges opérationnelles du groupe. La stratégie continue donc de se dérouler conformément au plan annoncé en fin d’année 2013.

Source : Compagnie des Alpes


Partager sur Google+