Mini-Europe touché par une tempête de grêlons

Situé en Belgique, sur le plateau du Heysel à proximité du stade Roi Baudouin, le parc à thèmes Mini-Europe a subi de très nombreux petits dégâts suite à la tempête de grêlons qui a touché une partie du pays samedi soir : toits percés, détails arrachés, autobus défoncés, cheminées tombées...

« Au total, on peut parler de milliers de petits impacts », commente Thierry Meeùs, administrateur délégué de Mini-Europe. « La plupart ne sont heureusement pas trop spectaculaires et nos équipes se sont directement mises au travail, elles enlèvent et répertorient l'ensemble des petits éléments qui nécessitent une intervention. Les réparations proprement dites débuteront dès mardi ».

Les maquettes d'Arc-et-Senans, de la tour Eiffel et l'animation liée à la guerre 14-18, dont l'inauguration est planifiée pour jeudi, ont subi les dégâts les plus visibles. « Le bâtiment du Berlaymont a lui aussi été fortement touché » constate Thierry Meeùs. « Avec ses nombreuses petites lames, cette maquette constitue un véritable puzzle ! » conclut l’homme d’affaires.


Le coût des réparations est évalué à ce stade entre 20 000 et 30 000 euros. « C'est une somme que nous allons devoir supporter nous-mêmes : il était extrêmement difficile de trouver un assureur qui accepte de couvrir nos maquettes », regrette Thierry Meeùs. « Il faudra environ un mois de travail pour réparer la plupart des petits détails et de deux à trois mois pour remettre en ordre Arc-et-Senans et la tour Eiffel. Mais heureusement pour les visiteurs, et grâce à la rapide réaction de nos équipes, ces dégâts ne devraient pas avoir d'impact sur la qualité générale de leur visite ».

Source : Mini-Europe


Partager sur Google+