Un début de saison satisfaisant pour la Compagnie des Alpes

Le chiffre d’affaires consolidé de la Compagnie des Alpes pour le premier trimestre de l’exercice 2013/2014 s’élève à 117,7M€, en progression de 11,6% par rapport à la même période de l’exercice précédent.

La décomposition du chiffre d’affaires présente désormais de façon distinctive les activités de développement international du groupe (ingénierie et développement organique à l’international) qui regroupe les recettes des contrats d’ingénierie à l’international et celles des nouveaux Grévin jusqu’à atteinte de leur vitesse de croisière.

Le premier trimestre correspond à la période d’activité la plus faible du Groupe CDA. Il représente structurellement autour de 15% du chiffre d’affaires annuel, essentiellement réalisé (60%) dans les Domaines skiables.


Domaines skiables : un début de saison en ligne avec les attentes
Le chiffre d’affaires des Domaines skiables s’élève à 69,5 M€, en progression de 9,54% par rapport à l’exercice précédent. Ce 1er trimestre ne comptabilise pas de ventes foncières (vs. 0,4 M€ sur la même période de l’exercice précédent).

L’évolution du chiffre d’affaires au 31 décembre 2013 est marquée sur cet exercice par un effet calendaire positif (un jour supplémentaire de vacances sur la période). Hors effet cut-off au 31 décembre, la progression de l’activité est de 2,6%. Elle s’explique principalement par un effet prix favorable, de l’ordre de 4%, qui a bénéficié à la plupart des massifs. Les journées skieurs affichent un tassement de -1,5% par rapport à l’année dernière où leur niveau était particulièrement haut. Les volumes demeurent néanmoins à un niveau élevé malgré un enneigement moins abondant et une réduction du nombre de jours d’exploitation en début de saison.

Parcs de loisirs : progression de la fréquentation
Le chiffre d’affaires des parcs de loisirs s’établit à 47,4 M€, affichant une progression de +14,5%.

Cette bonne performance s’explique essentiellement par une progression de la fréquentation des parcs ouverts au cours des vacances scolaires de la Toussaint, témoignant du très bon accueil du produit Halloween, en progression de +30%, et de l’intersaison d’automne à l’occasion notamment des Arbres de Noël. Un effet jours d’ouverture a également contribué à cette progression (+2 jours pour le Parc Astérix et +8 jours pour le Dolfinarium qui avait été fermé pour travaux l’année dernière).

Ces bonnes performances reflètent les premiers résultats de la nouvelle politique commerciale du groupe dans les parcs de loisirs qui vise à s’adapter de manière proactive au contexte de marché.

Développement international : impact de l’ouverture de Grévin Montréal
L’activité Développement international se compose pour un peu plus de la moitié du chiffre d’affaires réalisé par Grévin Montréal, ouvert en avril 2013, et pour le solde de revenus de contrats de conseil et d’assistance à maîtrise d’ouvrage.

Perspectives 2013/2014
Dans les Domaines skiables, les tendances de réservation sont, à ce jour, légèrement moins élevées que l’année dernière sur les périodes à venir, en raison notamment des conditions d’enneigement actuelles. Toutefois, cela ne permet pas d’augurer du reste de la saison et le Groupe demeure confiant sur les perspectives de cette activité.

Dans les parcs de loisirs, l’activité ne recommencera sensiblement qu’à partir d’avril prochain, le 1er trimestre civil étant par nature une période non significative. Les premiers résultats des nouvelles actions marketing sont encourageants et l’attraction « Les lapins crétins » au Futuroscope est bien accueillie. La mise en œuvre de la stratégie de recherche de la « Très grande satisfaction » des clients des parcs commencera à être déployée au cours de l’exercice mais son effet sera progressif. Compte tenu d’un contexte économique qui demeure difficile, le Groupe reste donc prudent sur l’exercice mais confiant sur les effets de la mise en œuvre de sa nouvelle stratégie.

Dans le développement international, l’exercice devrait être marqué par la montée en puissance de Grévin Montréal, l’ouverture de Grévin Prague en avril 2014, ainsi que les premiers revenus issus du contrat d’ingénierie (AMOA) avec la station d’Arkhyz, dans le Caucase Nord.

Prochains rendez-vous :
• Assemblée générale des actionnaires : jeudi 13 mars 2014.
• Chiffre d’affaires du 2ème trimestre de l’exercice 2013/2014 : jeudi 24 avril 2014, après bourse.


Partager sur Google+