Disneyland Paris signe un contrat intergénérationnel

Première grande entreprise touristique signataire, Disneyland Paris s’engage à recruter 600 jeunes de moins de 26 ans et 75 salariés de 50 ans et plus d’ici le 30 septembre 2016. Le célèbre parc d’attractions français vient en effet de signer avec ses partenaires sociaux (CFDT, CFE-CGC, CFTC, CGT et Unsa) le premier contrat de génération pour l’insertion professionnelle durable des jeunes, l’embauche et le maintien dans l’emploi des salariés âgés, ainsi que la transmission des savoir-faire et des compétences.

L’entreprise contribue ainsi à l’engagement national en matière de lutte contre le chômage des jeunes et des seniors, et se distingue dans son secteur, en étant la première grande entreprise touristique à signer ce contrat.

Quatre objectifs pour favoriser l’insertion professionnelle
Par cet accord, Disneyland Paris s’engage à recruter 600 jeunes de moins de 26 ans en CDI à temps plein d’ici au 30 septembre 2016. Outre l’objectif de recrutement, ces jeunes suivront le parcours d’intégration comme l’ensemble des nouveaux salariés de l’entreprise. Ils bénéficieront en plus d’un accompagnement de leur responsable hiérarchique pour les guider dans leurs premiers pas à Disneyland Paris.

L’entreprise prévoit également le recrutement de 75 salariés de 50 ans et plus sur la même période, et sur la base du maintien de cette population de salariés à 10,6 % de l’effectif total. L’accord marque aussi le renforcement des mesures d’évolution professionnelle et d’accompagnement de fin de carrière avec la mise en place d’un entretien de 2ème partie de carrière à compter du 45ème anniversaire du salarié, ou la possibilité d’aménager les horaires de travail à hauteur de 80 %.

En complément, Disneyland Paris poursuivra sa démarche en faveur des dispositifs de formation en alternance avec un objectif d’alternants de 5 % de l’effectif moyen dès le 31 décembre 2015. Par-ailleurs, l’entreprise s’engage à accueillir 1 000 stagiaires par an dont la moitié en stages rémunérés.

Enfin, la prime de tutorat déjà en place versée aux tuteurs et maîtres d’apprentissage, a été étendue à tous les statuts. Cette mesure a pour but d’accompagner et faciliter au mieux l’intégration des apprentis tout en encourageant la transmission des savoirs.

« C’est une réalité, les jeunes ont aujourd’hui de plus en plus de mal à entrer dans le monde du travail et les seniors à y rester. Il est essentiel pour Disneyland Paris de marquer son engagement et de concrétiser, par cet accord, une démarche initiée depuis notre ouverture en faveur de l’insertion professionnelle des personnes jeunes, moins jeunes et ce, quelque soient leurs qualifications et leurs origines » déclare Daniel Dreux, Vice-Président Ressources Humaines de Disneyland Paris.


Partager sur Google+