Deux offres de reprise pour Walygator Parc

C’est ce mercredi, en fin de journée, que s’est déroulée au tribunal de commerce de Metz, l’audience relative à l’avenir du parc d’attractions Walygator Parc. Contre toute attente, deux nouvelles offres de reprise se sont présentées au juge en charge de l’affaire. Ce dernier a donc décidé de reporter au 6 mars prochain la mise en délibéré du dossier.

La première proposition vient de Claude et Didier Le Douarin, les dirigeants du parc lorrain, qui ont présenté une offre de continuité de l’activité proposée par un entrepreneur nommé Philippe Felt et disposant visiblement de ressources sérieuses. Cet investisseur affirme que « toutes les garanties sont réunies pour que le projet aboutisse ». Il propose d’injecter 500 000 euros dans les finances du parc pour assurer les salaires des quarante employés mais également pour rénover l’ensemble des 60 attractions du site.

Quant à la seconde offre, elle a été présentée par un groupe de quatre personnes se présentant comme « quatre experts dans des domaines précis utiles à la gestion d’un parc d’attractions ». Parmi eux, deux professionnels du milieu : Franck Deglin, un ancien prestataire chargé des points de restauration de Walygator Parc et le second n’est autre qu’un des anciens gérants du parc d’attractions Bagatelle. Dans ce groupe, on retrouve également deux inconnus du milieu : Jacqueline Lejeune, ancienne patronne de la société informatique Olitec et Eric Lucas, un assureur renommé.

L’avenir semble donc s’éclaircir pour Walygator Parc et la question d’une liquidation judiciaire semble s’estomper… Pour le moment en tout cas. Suite de l’affaire dès le 6 mars 2013…


Partager sur Google+