Euro Disney améliore le profil de son endettement

Euro Disney S.C.A., société mère d’Euro Disney Associés S.C.A., société d’exploitation de Disneyland Paris annonce le refinancement de la dette du groupe Euro Disney (à l’exception des financements déjà consentis par The Walt Disney Company), par des prêts octroyés par The Walt Disney Company et deux de ses filiales françaises, pour un montant global de 1 332 millions d’euros.

Le comité d’entreprise, consulté sur l’opération, a émis un avis favorable. En outre, l’accord de tous les créanciers, nécessaire à la mise en oeuvre de cette opération, a été obtenu. Le Conseil de surveillance d’Euro Disney Associés S.C.A. s’est réuni aujourd’hui et a approuvé l’opération.

Grâce à ce refinancement, le taux d’intérêt moyen de la dette du Groupe sera réduit de façon sensible et le Groupe bénéficiera d’une plus grande flexibilité opérationnelle. Ce refinancement permettra également de supprimer les contraintes financières imposées par les accords de financement actuels, notamment celles relatives aux limitations des investissements. Enfin, l’extension de la maturité de la dette jusqu’en 2030 ainsi qu’un échéancier de remboursement plus progressif permettront au Groupe d’améliorer sa capacité à investir dans le développement de son activité sur le long terme et à créer plus de valeur pour l’ensemble de ses actionnaires. L’opération devrait être finalisée le 27 septembre 2012.

« Ce refinancement nous permettra de réduire le coût de notre dette et de bénéficier d’une plus grande flexibilité en termes d’investissement et de gestion opérationnelle. Il s’agit là d’une étape essentielle dans le développement de notre destination touristique, développement que nous poursuivons dans l’intérêt de toutes les parties prenantes. Je suis convaincu des effets très positifs de cette opération pour notre entreprise, ses cast members et ses actionnaires » a déclaré Philippe Gas, Président d’Euro Disney S.A.S.

Philippe Gas a ajouté : « The Walt Disney Company, avec cette opération, donne une nouvelle preuve de sa confiance dans l’avenir de Disneyland Paris, qui est devenu, en vingt ans, la première destination touristique européenne, un moteur du tourisme français et un puissant ambassadeur de la marque Disney en Europe ».

Principaux éléments et impacts du refinancement :

• Au 30 septembre 2012, la dette du Groupe s’élèvera à 1 710 millions d’euros.
• Le nouveau financement comprendra deux prêts d’un montant total de 1 232 millions d’euros ainsi qu’une ligne de crédit réutilisable de 100 millions d’euros disponible jusqu’au 30 septembre 2017 et utilisée en totalité dans le cadre de l’opération. Ces financements, non assortis de sûretés, porteront intérêts, respectivement, aux taux annuels de 4% et de Euribor + 2%.
• La charge d’intérêts encourue par le Groupe sera réduite de 45 millions d’euros sur les cinq prochaines années.
• Le Groupe remboursera 217 millions d’euros de principal de la dette au cours des cinq prochaines années selon un nouvel échéancier plus graduel permettant ainsi de disposer de 225 millions d’euros de liquidités supplémentaires.
• Au titre de l’exercice clos le 30 septembre 2012, le Groupe devra supporter une charge financière supplémentaire liée à l’exercice anticipé des options d’achats au titre des contrats de crédit-bail, charge financière partiellement compensée par un gain net associé à l’extinction de la dette. Le Groupe estime l’impact net sur les charges financières de l’exercice à approximativement 30 millions d’euros.
• Cette opération ne modifie pas les accords relatifs aux redevances de licence dues à The Walt Disney Company.


Partager sur Google+