Le bébé girafe n’a pas survécu à Bellewaerde Park

Communiqué de presse : Bellewaerde Park regrette la perte du girafon et tous les membres du personnel partagent la peine des soigneurs animaliers. Ce matin les soigneurs de Bellewaerde Park ont dû dire au revoir au bébé girafe dans la salle d’opération de la faculté de médecine animalière à Merelbeke (Gand). Une équipe de douze personnes, chirurgiens, anesthésistes et spécialistes, sous la supervision du professeur Lieven Vlaminck, était prête pour opérer le girafon de la patte avant droite et pour pratiquer une ostéosynthèse. Mais, dès le moment où le plâtre a été retiré, le chirurgien a constaté que le pied était déjà froid et il craignait le pire.

Avec les appareils médicaux adéquats les chirurgiens ont contrôlé la circulation sanguine dans la patte, mais hélas les résultats étaient négatifs. Sans doute l’artère principale de la patte a été touchée dès l’incident et une thrombose s’est développée en dessous de la fracture, empêchant la circulation du sang dans le pied.

Une prothèse n’existant pas pour des girafes, l’équipe médicale, le vétérinaire et les soigneurs de Bellewaerde Park ont dû prendre la triste décision de laisser le petit dormir éternellement. Un moment très émotionnel pour ces derniers qui ont donné toute leur attention et les meilleurs soins au petit de jour comme de nuit.

L’animal restera à l’université de Gand pour des recherches scientifiques.

Venez en parler sur le forum !



Partager sur Google+